À propos

Voyageur aux semelles de vent, curieux du monde et de ses habitants.

Biographie

Explorateur des pays, des questions et des humains, épris de liberté et d’anti-privilèges, amoureux des êtres et des chats.

Centres d’intérêt

Trekking et voyages, archéologie, économie politique, voile, cuisine en gourmet,
littérature et philosophie, histoire toujours, un peu de poésie
et les amitiés précieuses.

Commenter

Les commentaires sont libres à condition de fournir son adresse courriel. Tout premier commentateur est soumis à approbation de l’administrateur.

En raison de la responsabilité éditoriale de l’administrateur du blog, tout commentaire pourra faire l’objet de censure – totale ou partielle – s’il contient des expressions contraires à la loi (racisme, xénophobie, incitation à la haine, apologie des drogues, diffamation, sexualité). J’ajoute pour ma part les injures gratuites non argumentées.

Pour éviter les polémiques imbéciles plusieurs années après un billet de circonstance, les notes sont fermées aux commentaires après 40 jours (à peu près 1 mois et demi).

Service de presse

Je n’ai pas de carte de journaliste et ce blog est sans but lucratif.

J’accepte néanmoins des œuvres en service « de presse » pour en parler dans un billet du blog. Que j’aime ou que je n’aime pas, la note sur l’œuvre offerte paraîtra.

De quelle façon est-ce que je critique les œuvres ? Lire ma note sur le sujet.

Pour tout envoi en service de presse, me contacter via le courriel : argoul2005(a)laposte.net

21 Commentaires

21 réflexions sur “À propos

  1. Vous avez du talent pour ciseler des slogans qui percutent. Mais les mettre bout à bout ne fait pas des phrases, pas plus que revenir à la ligne. Ou rabouter des nouvelles éparses pour tenter d’en faire un tout. C’est dommage, la première partie toute seule aurait fait, avec un peu plus d’approfondissement, un bon roman.

    J’aime

  2. Wittock

    A propos de mon premier roman, « Le Diable est une Femme ».
    Merci d’avoir pris le temps de lire les 150 premières pages et d’avoir survolé les 50 suivantes. Votre critique est fine et pertinente. Et je retiendrai de cette claque tout le bien qu’elle contient. L’apprentissage est permanent.
    Je zappe trop et vite. Et ma première lectrice (mon épouse, qui n’a pas trop le choix et qui ne peut pas se débiner en plein milieu du roman) est du même avis que vous : elle souhaite que je m’attarde davantage sur les descriptions et les sujets. Sans doute que je dois cette maladresse au besoin de vouloir tant dire en une fois. Et c’est sûrement lié à mes mauvaises habitudes de chansonnier, où tout doit être dit en deux minutes trente.
    Alors je vous promets de mieux faire pour mon prochain roman.
    En attendant, je vous invite à lire le quatrième acte dans son intégralité. Ne vous en déplaise, mon écriture est sincère.
    Cordialement,
    Gérald Wittock

    J’aime

  3. Dajo

    Superbe découverte !

    J’aime

  4. Merci

    J’aime

  5. Sirna

    Decouvert aujourd’hui par hasard. Très intéressant

    J’aime

  6. nowowak

    Jolie découverte de ce soir !

    J’aime

  7. Je ne sais que dire… sinon que je suis heureux que la lecture de mes notes vous procure un tel sentiment de liberté. Puissé-je rester à la hauteur.

    J’aime

  8. « Quelquefois j’étais transporté sur un rivage démesuré de ville glorieuse… »
    (Le passager clandestin)

    Merci. Simplement.
    Merci pour cette richesse sans prix que vous nous faites partager grâce à vos articles, compte-rendus,
    notes de lecture et réflexions. J’y retrouve la même sensation magique que nous pouvons ressentir
    en lisant Julien GRACQ lorsqu’il évoque un paysage, un voyage, une rencontre, une lecture, une époque, une atmosphère. Celle de ne pas Y être seul… La Liberté grande.

    J’aime

  9. Myriam Crahay

    A chaque ligne, la curiosité s’éveille, l’enthousiasme naît, les projets se dessinent …Merci d’avoir créé cette merveille.

    J’aime

  10. HM

    Merveilleux blog que je découvre aujourd’hui… Regard ouvert sur les choses, pertinence des commentaires, richesse d’informations…et surement beaucoup plus. Je sens que je vais me régaler! un grand merci à l’auteur.

    J’aime

  11. Sauclieres

    J’ai l’habitude

    J’aime

  12. Martin

    Bonjour,

    je suis ravi d’avoir découvert votre blog.Je me permet d’exprimer, avec ce commentaire, le plaisir que j’ai à vous lire, moi qui partage votre goût pour les voyages, la littérature, les photos et pour Nietzsche.
    Je vous souhaite une bonne continuation.

    J’aime

  13. Intéressant tt ça.

    J’aime

  14. leclerc

    Oui je savais que Jean-Yves réussirait il a un extreme talent, un vrai bonheur!!!

    J’aime

  15. Bonjour Argoul,
    Je ne suis pas le seul à avoir posé la question: « Qui êtes-vous ? » !
    Chaque jour, je viens sur votre blog découvrir un article, une analyse dont la teneur attire l’attention et cela devient une sorte de « pain quotidien culturel ».
    J’ai peur de ne pas avoir le temps de tout lire, voir mais je serai là le plus assidument possible.
    Un internaute curieux de tout ce qui mérite d’être connu.

    Cordialement.

    J’aime

  16. Shelli

    C’est un bonheur de vous lire et de vous rencontrer. Un pied directement dans le présent après une traversée dans l’obscure à Nantes. C’est un bonheur; votre manière d’écrire est juste et merveilleuse. Après l’enthousiasme, c est une fenêtre ouverte sur une pensée structurée et une belle personne qui évoque et traite avec justesse de ce que j’attendais. Oui, et sans rancoeur. Une personne de l’avenir.
    Les chats, la poésie, la cuisine et les voyages. Qui êtes vous ? Votre espace est lumineux, enfin. Les artistes de la ville de Nantes et les âmes sont grises. C’est une porte ouverte. J’aimerais vous offrir le recueil de poésie composée et vous lire, vraiment.

    J’aime

  17. Oui, côte atlantique, fin juin.

    J’aime

  18. Belle photo de vagues, où est-ce ? C’est de vous ?

    J’aime

  19. Adeline Doré

    Vous êtes impressionnant. Merci de ce bonheur.

    J’aime

  20. Adeline Doré

    C’est un bonheur de vous lire et de vous rencontrer. Un pied directement dans le présent après une traversée dans l’obscure à Nantes. C’est un bonheur; votre manière d’écrire est juste et merveilleuse. Après l’enthousiasme, c’est une fenêtre ouverte sur une pensée structurée et une belle personne qui évoque et traite avec justesse de ce que j’attendais. Oui, et sans rancoeur. Une personne de l’avenir.
    Les chats, la poésie, la cuisine et les voyages. Qui êtes vous ? Votre espace est lumineux, enfin. Les artistes de la ville de Nantes et les âmes sont grises. C’est une porte ouverte. J’aimerais vous offrir le recueil de poésie composée et vous lire, vraiment.

    J’aime

  21. Merci pour ta visite et ton lien ! J’ai jeté un coup d’œil plus approfondi sur ton blog, du coup. Tu as l’air de t’intéresser à beaucoup de choses !
    Bonne continuation en Australie, et bonnes lectures !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :