Vous payez 67% aux régimes spéciaux

Les infox volent en escadrille parmi les manifestants « anti » réforme. Ils veulent masquer en gueulant plus fort que les autres qu’ils restent bel et bien des « privilégiés ». Car les autres, vous, moi, tous ceux qui payent des impôts (y compris les « non-imposables » qui payent tout de même la TVA et les taxes sur les assurances), financent les régimes spéciaux.

Un rapport tout récent du Sénat permet (entre autres) de mettre un peu de raison dans ce fatras émotionnel de ceux qui ont peur pour leurs sous – au détriment des « cochons de payants » qui n’appartiennent pas à la caste des « régimes ».

Je vous livre sans commentaire les principaux tableaux, sachant que vous pouvez trouver tous les détails sur le site du Sénat français : senat.fr. Un bandeau « recherche » permet de taper n’importe quel mot-clé.

Est-il « juste » que la majorité finance 67% des pensions d’une minorité qui ne veut pas entendre parler d’égalité si cela les concerne ?

La pénibilité du travail peut parfaitement être prise en compte dans le nouveau régime à points proposé – mais elle le sera en toute transparence, ce qui semble gêner furieusement certains.

Un étalement dans le temps est socialement justifiable pour faire converger les régimes mais il paraît inévitable car plus de 6 milliards d’euros sont dépensés chaque année pour des « privilèges » qui n’ont plus lieu d’être conservés.

Rappelons aussi que tout chômage est inconnu pour les bénéficiaires des régimes spéciaux de la SNCF et de la RATP. Les carrières hachées et précaires des marins et des chauffeurs routiers sont cependant à prendre en compte. De même que les dangers vécus par les militaires et les policiers.

Ce ne sont pas les caractéristiques particulières des métiers ayant abouti à créer des régimes spéciaux qui font problème, mais le refus obstiné d’entrer dans le régime général, comme si les ayant-droit des trains et des métros constituaient une noblesse justifiée à pressurer le manant aujourd’hui au nom de la « défense » du circulant comme hier au nom de la défense contre l’ennemi. Ancien régime (spécial), quand tu nous tiens !…

Catégories : Politique | Étiquettes : , , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :