Articles tagués : griffonner

Un chat maire

Il suffit de chatter pour découvrir qu’il n’y avait pas un chat parmi les candidats valables aux élections. En revanche, plus d’un chien a déjà été maire. Citons, entre autres inhumains, Maximus Mighty-Dog Mueller, Golden Retriever à Idyllwild en Californie, et Duke le montagne des Pyrénées à Cormorant au Minnesota (pourtant, avec un nom qui commence par minet…).

En juillet 1997, deux citoyens bipèdes de Talkeetna en Alaska (quelques centaines d’humains et de nombreux chiens) ont proposé délire un félin. Il s’agissait de Stubbs, un gouttière dans domicile fixe né dans la rue. Et le chat fut élu en catimini puis réélu pendant vingt ans – une vie de chat. Comme quoi les citoyens préfèrent chat en poche plutôt que choix de nuls. Chat alors ! Il faut cependant porter moustaches et arborer sa queue, ce qui ne se fait plus guère chez les descendants du singe, on ne sait pourquoi. La nuit pourtant, tous les chats sont gris.

Les humains battus ont fait grrr puis le gros dos avant de jouer les chattemites avec les yeux fendus. Ils se sont efforcés de faire des chatteries aux électeurs pour regagner leurs voix, mêlant la leur aux miaulements du félin malin. Il aurait pu user du chat à neuf queues pour faire rentrer les récalcitrants dans la loi commune : le matou devant, le territoire dûment compissé deux fois par jour, et les minettes en harem derrière lui. Les femmes font la chatte et adorent ça, jouant à chat perché avec les minets.

Stubbs est mort le 21 juillet 2017 et n’a pas augmenté les impôts. Les croquettes restent au même prix, pas de quoi fouetter un chat. Car le félin a évité dans son programme la bouillie pour les chats habituelles pour appeler un chat un chat et flanquer la pâtée à ceux qui donnent leur langue au chat. Il les leur a prises et ne les a plus lâchées. Car quand le chat n’est pas là, les souris dansent.

Le pouvoir du chat, chère Marine à la peine, n’a été que symbolique. Comme la reine d’Angleterre, un maire humain a officié comme Premier ministre tout le temps de son mandat. Il ne faut pas réveiller le chat qui dort, pas plus que la souveraine de la perfide Albion. Chat échaudé craint l’eau froide. Mais Stubbs a sublimé l’économie du village. Sa féline célébrité a attiré les touristes comme un piège à souris. A bon chat, bon rat !

Il a peut-être été le premier chat maire à habiter en château (en son honneur on ne dit plus mairie) dont le portail a été remplacé par une chatière. Les élus ont été autorisé à griffonner, ce qui n’était jamais arrivé auparavant, tout en faisant patte de velours. Quant au chat, les mauvaises langues feulent qu’il a pris des goûts de matou, se prélassant tout le jour en attendant la pâtée, entouré d’un aréopage de minettes, suppant « un verre à vin rempli d’eau parfumée à l’herbe à chats », dit son compère Figaro.

Une chatte noire nommée Jinx a depuis quitté son refuge pour prendre ses fonctions de mairesse pour une journée entière dans la commune de Hell dans le Michigan. Ses 72 habitants seulement, selon le Daily Mail,ont autorisé sa maîtresse Mia à montrer sa chatte (mais oui, devant tout le monde !). Elle est noire comme l’enfer et la chevelure de sa maîtresse, a comme elle de gros yeux et de grosses pattes, et s’étale complaisamment sur fesses-book, qui mérite bien son nom selon les intentions initiales des créateurs libidineux. Mais il n’est certainement pas « le premier félin au monde à occuper un tel poste », comme il est ronronné pour endormir les souris !

Mia avait adopté cette forme de chatte en 2018 après l’avoir découverte, à l’âge de 3 mois, livrée à elle-même. Elle a depuis cultivé avec soin le champ du plaisir au domicile familial. Il est dit dans l’article que « la jeune femme a alors reçu des réponses de la part d’habitants de Hell, dans le Michigan ». Elle a affirmé qu’il s’agissait de sa chatte et non pas de sa chatte (allez comprendre), mais que la touffe voulait être maire une journée « moyennant un petit don au profit de la localité ». De quoi brosser les citoyens qui font grise mine dans le sens du poil.

Rappelons que le maire, outre d’être ministre des Finances sous Emmanuel Macron, est obligatoirement une personne physique. Un chat en est une. Il représente l’autorité municipale, et dirige l’exécutif de la commune. Là, je donne ma langue au chat. « On dit la mairesse au Canada, la maire ou le maire ailleurs. En français de Belgique, les deux féminins, mairesse et maire, sont admis », nous apprend l’encyclopédie des wikipèdes. Le maire est le mayor, le plus grand, le premier. Il est élu en France par le conseil municipal et pas directement par les citoyens (comme le président de la République avant 1962 était élu par le Parlement). Il s’agit donc d’un vote indirect pour filtrer les indésirables. Le maire ou la maire de (mais ça fait la merde) est à la fois agent de l’État et agent de collectivité territoriale qu’est la commune.

Catégories : Chats | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire