Gravures rupestres de Twyfelfontein en Namibie

Twyfelfontein veut dire ‘source douteuse’. Une promenade au milieu des parois rocheuses permet de découvrir de nombreuses gravures et quelques peintures rupestres extraordinaires laissées par les premiers Bushmen (ou en français Bochimans).

Les gravures dans le grès rouge sont remarquablement bien conservées et les animaux représentés reconnaissables. Il y aurait eu plusieurs phases d’exécution des gravures pariétales. On estime leur âge entre 5 et 6 000 ans, les plus anciens 10 000 ans.

La représentation d’une otarie laisse supposer un contact entre les Bochimans et la côte, distante de 100 km.

Parmi 2 500 gravures notez un rhinocéros superbe ; une grande représentation d’éléphant du site ; un lion dont la queue se termine en forme d’empreinte ; des traces d’empreintes d’élans et de koudous.

La couleur ocre des roches est un délice pour les yeux.

Ne pas oublier de photographier les orgues basaltiques.

La météorite de Hoba, découverte en 1920, pèse 55 tonnes.

Elle est composée de 85% de fer, de 16% de nickel, cuivre, cobalt et chrome. Elle aurait 82 000 ans.

On note des arbres solitaires.

Et des varans, drôles de lézards.

Hiata de Tahiti

Catégories : Archéologie, Namibie, Voyages | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Navigation des articles

Une réflexion sur “Gravures rupestres de Twyfelfontein en Namibie

  1. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » Bouquets pour la Terre

%d blogueurs aiment cette page :