Pleine lune et tsunami à Tahiti

Alerte au tsunami vendredi 11 mars 2011 4h30.

La nuit fut courte pour J, moi et les autres, nous avions suivi et regardé avec effroi à la télévision le tsunami au Japon et savions qu’il y aurait une alerte dans la nuit. La sirène m’a fait mettre pied à terre rapidement tandis que J. se saisissait de ses béquilles. La veille, j’avais préparé quelques affaires et mon appareil photo. Un coup de téléphone de T. la belle-fille de J, annonce qu’elle descend nous chercher.

Après la sirène, la gendarmerie est venue dans chaque servitude annoncer qu’il fallait gagner les hauteurs. Ça bouchonne déjà, les accès vers Papeete sont bloqués par un camion de pompiers. Jusqu’à Papenoo la circulation est possible, ensuite un autre blocage. Il s’agit de faire évacuer le plus rapidement possible la population de Mahina qui habite côté mer.

T. nous mène dans son fare à Super Mahina, en hauteur (250 m environ). Nous serons bientôt rejoints par des amis boulangers. Le Chinois a apporté une plaque entière de croissants, pains au chocolat, pains aux raisins. Le couple sino-tahitien débarque avec ses deux enfants, une nièce et la maman chinoise de 82 ans. En  plus des viennoiseries il y a du poulet « de Hong Kong » ramené de Chine par la grand-mère, des gâteaux salés blancs (aux navets) et rouges (aux cacahuètes).

Depuis la terrasse face à l’océan nous surveillons le retrait de l’eau. Les navires ont quitté le port pour aller au large. Nous surplombons la Pointe Vénus. La côte Est n’est pas protégée par une barrière récifale comme la côte Ouest, mais devant le phare il y a une petite barrière. De notre terrasse, nous voyons la mer se retirer, le corail devient nettement visible, puis l’océan reprend sa place  progressivement !

A Mahina, l’océan s’est retiré 7 fois, la première fois à 9h05 sur environ 50 m. L’alerte sur la côte Est a été levée vers midi, celle sur la côte Ouest l’avait été plus tôt. Evidemment, il y a toujours des gens qui critiquent, qui pensent que les autorités ont exagéré, que le tsunami était très faible… Jamais contents les râleurs !

Les mairies devraient mettre une signalisation pour ces évacuations. Chaque mairie doit « imposer des frontières » avec l’autre ville afin que la circulation demeure fluide pour évacuer le maximum de gens en un minimum de temps. Cela a donné quelques frictions avec des automobilistes de la ville voisine. Le Polynésien n’est pas discipliné de nature.

Super pleine lune du 18 mars 2011.

Ce fut hier soir aux alentours de 19 heures. Nous aurions du observer la pleine lune à son périgée, il n’en a rien été hélas. Le ciel était restté plombé toute la journée, il était tombé des hallebardes depuis le matin, l’orage grondait sans cesse, enfin c’était  raté ! La veille, la lune avait inondé de lumière l’océan, cela avait été magnifique !

Je ne suis en rien une scientifique alors je me contente de copier ce qu’écrivait La Dépêche de Tahiti dans son édition de vendredi (j’espère qu’elle n’a pas fait d’erreur). « La « super » pleine lune c’est le phénomène où la lune se trouve à 356 577 kilomètres de la terre, soit la plus courte distance de séparation. Certains ont pronostiqué un très important séisme sur la côte des USA, des catastrophes multiples. Des SMS, des mails  alarmistes circulent. A l’approche de 19 heures, le fenua aurait pu avoir droit à un beau spectacle. Pour la première fois depuis 1993, la Lune se trouvait exactement en son point d’orbite le plus proche de la terre : son périgée. Soit tout juste 24 heures avant que, dans l’hémisphère Nord, notre satellite naturel ne quitte l’hiver pour entrer dans le printemps. La Lune aurait pu nous apparaître 14% plus grande que d’habitude par une illusion d’optique mais aussi 30% plus lumineuse. Le disque lunaire aurait pu être d’une couleur fortement orangée. Mais, nous n’avons rien vu de tout cela ! Ce phénomène survient tous les 18 ou 19 ans environ. Il a un effet dopant sur les marées. Il faut relativiser cet impact. Il augmente la longueur des marées hautes de quelques centimètres seulement. A certains endroits de la Terre, cette différence peut être plus marquée comme ici en Polynésie française. Ce 19 mars 2011, nous n’avons rien vu. Nous attendrons le 14 novembre 2016 date à laquelle la pleine lune ne sera qu’à 356 511 kilomètres. »

Iaorana

Hiata de Tahiti

Catégories : Mer et marins, Polynésie | Étiquettes : , , , , ,

Navigation des articles

Une réflexion sur “Pleine lune et tsunami à Tahiti

  1. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » Le Renard passe la quatrième

%d blogueurs aiment cette page :