Qui est James Norman Hall ?

Connaissez-vous James Norman Hall, cet écrivain-aviateur américain qui a vécu à Tahiti ?

Mais oui, vous le connaissez ! Sans le savoir sans doute : Les révoltés de la Bounty, c’est lui. Il a écrit aussi d’autres livres.

Le musée qui lui est consacré est situé à Arue, sur la route de ceinture au PK 5,5 en direction de Mahina. En septembre 2011, la demeure a été classée sous le gouvernement Sarkozy, sous le label culturel et historique « des maisons des illustres ». La maison fait face à l’océan.

La demeure originelle construite en 1927, en bois de cèdre rouge a été détruite début 1998 lors de l’élargissement de la route de ceinture. Le bâtiment actuel, typique des années 1930, a été reconstruit en 1998-1999, presqu’à l’identique, sur le même terrain, quelques mètres en retrait.

La visite s’effectue au moyen de plaquettes trilingues (français, anglais, reo maohi), le mobilier est celui du couple Norman Hall. Ici on est dans le Tahiti d’antan, dans l’histoire mondiale puisque James Norman Hall a été aviateur durant la guerre 1914-1918.

Dans cette maison, a été créé l’une des œuvres de la littérature américaine rédigée sur sa machine à écrire au côté de son ami Charles Nordhof, la fameuse trilogie à quatre mains Les révoltés de la Bounty. A partir de cette histoire vraie du capitaine Bligh et du lieutenant Fletcher Christian, trois films seront réalisés, celui de Frank Lloyd en 1935 avec Clark Gable, celui de Lewis Milestone en 1962, avec Marlon Brando, et enfin, en 1983, un film réalisé par Roger Donaldson avec Mel Gibson.

Le couloir d’accès de la maison donne accès aux différentes pièces, véritables galerie de portraits, et on apprécie le mobilier de la salle à manger, du salon et ses bibliothèques, du bureau où est conservée la machine à écrire ou encore la chambre à coucher et les vestiges du pilote que fut James Norman Hall. Il vous en coûtera 800 FCP.

V., mon amie de Tahiti, a reconnu sur des photos ses grands-parents, ses oncles en culottes courtes et tantes. Les tontons aujourd’hui ont 88 et 85 ans !

Hiata de Papeete vous salue bien

Une émission de Canal Académie sur James Norman Hall par Françoise Thibaut, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques 

Catégories : Livres, Mer et marins, Polynésie | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Navigation des articles

4 réflexions sur “Qui est James Norman Hall ?

  1. James Norman Hall et Charles Nordhoff, Panne sèche – No more gas, 2012 réédition, URA, 288 pages, €22

    J'aime

  2. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » Les Ents lisent-ils l’Ogham

  3. Hiata

    Une traduction récente de No more gas de Charles Nordhoff et James Norman Hall vient de paraître aux Editions Ura Tahiti sous le titre Panne Sèche 22€ en France. Un régal pour ceux qui connaissent les Polynésiens et une découverte pour les autres.
    Bonne lecture.

    Hiata

    J'aime

  4. dom

    Merci, votre blog est passionnant … j’y retrouve des souvenirs d’enfance ayant vécu (entre autre) à Tahiti entre 65 et 72.
    Je vis actuellement en Guadeloupe et constate une dégradation similaire des Dom et des TOM concernant la violence, le mal être … qui n’existaient pas ou si peu « de mon temps » ….
    Avez-vous lu le dernier Chamoiseau « l’Empreinte à Crusoe » ? Un livre pour îlien …
    Cordialement
    AD

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :