Il y a du sport en Polynésie !

En sports, c’est l’année olympique à Rio et des athlètes polynésiens pourraient y participer : Anne-Caroline Graffe en taekwondo, Billy Besson en voile, Tumatai Dauphin en lancer de poids.

La gloire mondiale pour les Tiki Toa vice-champions du monde de beach-soccer. Hurrah !

Pour le glamour, présent ! Hinarere Taputu terminera sixième à l’élection de Miss World 2015 et Vaimiti Teiefitu deuxième dauphine de Miss France 2015. Joli promotion pour le fenua et ses vahinés.

Hinarere Taputu

Le cascadeur australien Robbie Maddison a surfé la vague de Teahupo’o sur une moto KTM 250 munie de pales.

Tahiti est enfin aux normes internationales pour la lutte antidopage.

Les projets, ferme aquacole chinoise à Hao, et Mahana Beach chinois à Punaauia, à quand le premier coup de pioche ?

Il parait qu’un vieux de 72 ans devrait mettre le feu à Toata le 4 mai… Hein ? C’est Johnny.

Marae Taputapuatea

On attend le classement au patrimoine mondial de l’UNESCO pour le marae de Taputapuatea à Raiatea.

Monsieur Paul Yeou Chichong vient de vendre Renault Sodiva. A 82 ans il a trois grands projets : ouvrir un musée pour sa collection de tableaux de maîtres ; donner 100 millions de XPF pour les handicapés ; écrire ses mémoires. Il promet que si le Pays lui construit, à Papeete, sur au moins 2 500 m2 de surface, un musée digne de ce nom il le remplira de ses 350 tableaux, des Gauguin, Renoir, Utrillo, Bruegel, Chagall, Kandinsky, Picasso… Projet ambitieux qui nécessiterait entre 400 et 500 millions de XPF. Allo, le Pays ? Y a des sous dans votre escarcelle pour construire ce musée ? L’homme est érudit, grand commerçant, on ne le trompera pas avec le chalala habituel, il lui faudra des actes et des preuves.

En février, c’est le fifo, mais à l’Assemblée de Polynésie, les représentants ont eu droit à une projection vidéo gratuite. Il paraît qu’un grand nombre de représentants ont quitté la salle ? Le groupe à Oscar (Indépendantiste) a demandé la lecture d’une vidéo sur les écrans de l’hémicycle de Tarahoi. Les représentants devaient se pencher sur le projet de délibération relatif à la convention d’application n° 16-15 entre l’État, la Polynésie française et l’Institut de recherche pour le développement finançant le projet « Expertise collégiale Internationale sur les ressources minérales sous-marines de Polynésie française ». C’est sûr que la vidéo c’était plus chouette que tout ce chalala. On sait par Oscar et l’UPLD qu’il y a des milliards et des milliards de XPF sous la mer, au diable tous ces décrets, lois, projets. Les sous c’est là à portée de « mains » alors pourquoi attendre. Ce documentaire vidéo d’une dizaine de minutes avait été réalisé par le Tavini Huiraatire (Parti indépendantiste d’Oscar) à partir du montage de plusieurs sources qui « illustrent la potentialité de nos ressources minérales océaniques ». Ne pas oublier SVP que, d’après ce documentaire, Oscar (Temaru) pourrait devenir Président de la République française… en 2017 ! Ubuesque !

Hiata de Tahiti

Catégories : Polynésie | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Navigation des articles

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :