Lac Tekapo et Christchurch

L’arrivée sur le lac Tekapo reste gravée dans la mémoire. La couleur du lac est d’un bleu intense qui paraît irréel. Ce coloris est dû à de la « farine de pierre », des particules minérales si fines qu’elles restent en suspension. Elles sont le résultat de l’érosion de la montagne par les glaciers qui alimentent le plan d’eau.

Sur une des rives, l’église du Bon Pasteur dont la première pierre fut posée en 1935 par le Duc de Gloucester, rien que cela ! L’atmosphère ici est si pure que l’Université de Canterbury a installé en haut du Mont St John un observatoire.

Nous démarrons ce matin par un solide brunch avant de rejoindre notre van. Un parcours un peu plus monotone que les jours précédents surtout sur la partie Timaru/Christchurch. On retrouve « la civilisation ». La grande ville de l’île du Sud est Christchurch, capitale provinciale du Canterbury, fondée par une colonie d’émigrants religieux. Un fleuve serpente dans la ville : l’Avon. Comme chez Shakespeare à Stratford-on-Avon. Et comme à Venise, on s’y promène en barque conduite par des gondoliers. La ville est considérée comme la plus anglaise des cités hors de Grande-Bretagne.

Le Botanic garden est une roseraie avec la Peacock Fountain, le Canterbury Museum, des bosquets, un gazon anglais, des arbres variés, des expos temporaires (dahlias lors de notre présence), des serres. C’est la fin de 2010, nous irons réveillonner au Château dans une salle gothique.

Mais avant allons visiter Antartica avec film en 4D, pingouins, blizzard, igloo et même un gamin en fourrures… nous serons en Antarctique, brrr !

Une visite assez rapide de la ville en fin d’après-midi. Il reste encore des traces du tremblement de terre passé. Et voilà que, tandis que j’écris ces lignes, un autre tremblement de terre beaucoup plus meurtrier s’est produit en ce mois de février 2011. On dénombre 150 victimes et 200 disparus. La cathédrale est à terre, de nombreux bâtiments officiels également. Nous avons pris quelques clichés de la ville lors de notre voyage ; ces photos sont désormais de l’histoire.

Hiata de Tahiti

Catégories : Nouvelle-Zélande, Voyages | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Navigation des articles

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :