Élections territoriales à Tahiti

Les atolls éloignés qui ne disposent pas d’aéroport reçoivent bulletins et professions de foi par largage grâce aux avions de l’État, à charge pour les employés de la mairie d’aller quérir le cylindre avec leur poti marara (petit bateau). L’armée a largué ce matériel à Rapa (Iles Australes) via le Gardian, et les atolls de Hereheretue (47 électeurs) et Tematangi (37 électeurs) dans les atolls des Tuamotu l’ont reçu grâce à un Casa de l’armée. « Nous disposons de 2 cylindres pour chacune des communes expliquait le Lieutenant J.L. Le premier cylindre est envoyé avec un système de parachute afin qu’il amerrisse près des passes, où attendent des personnes envoyées par la mairie pour les récupérer. Si jamais le premier envoi échoue pour une raison technique, un second cylindre de secours est déjà prêt ». Les « colis » ont été au préalable préparés par les services du Haut-commissariat en Polynésie.

trois vahines seins nus plage

Le scrutin mode Penchard s’est déroulé le dimanche 21 avril 2013 et les résultats partiels et provisoires des premier puis deuxième tour sont :

Section 1 iles du vent : (Papeete-Pirae-Arue-Moorea-Maiao) Tahoeraa Huiraatira (Flosse autonomiste) = 43,30% et 48,41% ; UPLD (Temaru indépendantiste) = 20,58% et 24,41% ; A TI’A PORINETIA (Rofritsch autonomiste) = 22,09% et 27,17 %.

Section 2 iles du vent : (Mahina, Hitia’a o te Ra, Taiarapu Ouest, Taiarapu Est, Papeari, Mataiea, Papara, Paea) Flosse 42,92% et 48,13 % ; Temaru 23,29% et 30,14% ; Rofritsch 14,91% et 21,73%.

Section 3 iles du vent : (Faa’a-Punaauia) Flosse 34,38% et 37,98% ; Temaru 29,37% et 35.03% ; Rofritsch 24,02% et 26.00%.

Section 4 iles sous le vent : Flosse 30,53% et 35.20% ; Temaru 25,27% et 29.31% ; Rofritsch 28,55%  et 35.49%.

Section 5 tuamotu ouest : Flosse 42,41% et 51.37% ; Temaru 23,38% et 30.36% ; Rofritsch 10,34% et 18.27%.

Section 6 tuamotu est : Flosse 54,36% et 60.36% ; Temaru 16,68% et 21.16% ; Rofritsch 12,5%  et 18.48%.

Section 7 marquises : Flosse 40,93% et 44.56% ; Temanu 25,65% et 29.50% ; Rofritsch 15,27% et 25.94%.

Section 8 australes : Flosse 52,61% et 58.86% ; Temaru 28,98% et 31.32% ; Rofritsch 7,98% et 9.82%.

Au premier tour, personne n’ayant eu majorité absolue, le second tour s’est avéré indispensable pour élire les 57 membres de l’Assemblée de Polynésie qui à leur tour éliront le Président « du gouvernement de » la Polynésie française et NON le Président « de » la Polynésie française !

Entre les deux tours, c’est la guerre et grâce au Net, on s’insulte, on se gausse de l’autre dans des termes. A la télévision c’est parau parau (parler, dire). « Parole, parole, parole !… » chantait Dalida. Ici c’est parau, parau (prononcez prau prau, et n’oubliez pas de rouler le r).

Ce dernier samedi, les trois partis présents au second tour se sont baladés en voiture avec drapeaux orange, bleu et jaune autour de l’île avec renfort de musique boum boum !

La Dépêche titre « La prouesse de Flosse ». L’Assemblée de Polynésie est orange à une large majorité. Flosse va récupérer le fauteuil de président du gouvernement, ce sera « comme au bon vieux temps ». Wait and see !

Hiata de Tahiti

Catégories : Politique, Polynésie | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Navigation des articles

2 réflexions sur “Élections territoriales à Tahiti

  1. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » Lanceurs d’alertes vs les poursuites-bâillons

  2. pour Gaston Flosse, naviguer entre prison et Palais Présidentiel, il a l’habitude (et la population aussi)
    – en tout cas il m’a l’air plus malin que Temaru (mais vu de loins hein !) pour décrocher des sous de France ! –

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :