Articles tagués : infinity

Canal de Panama

Le pilote du Canal de Panama a apporté avec lui des souvenirs de Panama, des vrais, il n’y en aura pas pour tout le monde ! Ce sont des souvenirs « authentiques » de Panama, précipitez-vous sur le pont 10 de 7h30 à 14h. La station de contrôle du Canal avisera le Celebrity Infinity par radio de l’heure à laquelle nous entrerons dans le canal, en fonction du nombre de navires en instance. Le pilote est arrivé depuis 5h45. Et voilà le programme des réjouissances. Pour l’écluse Miraflores 7h45-9h05 ; pour l’écluse Pedro Miguel 9h35-10h25 ; navigation en Gamboa 11h25 ; écluse Gatun 13h50-16h05. Temps variables, distance jusqu’à Colon, 80 miles nautiques. La traversée totale du canal prend 9 heures.

CANAL DE PANAMA

Un peu d’histoire sur ce canal. Son concept date du début du 16ème siècle quand le roi Charles d’Espagne avait commandé une étude pour trouver un chemin maritime plus rapide avec le Pérou et l’Équateur. Les Européens étaient fort intéressés à découvrir des routes commerciales plus courtes et plus rapides. Le chemin de fer du Panama a été ouvert dans les années 1850. En 1880, le creusement du canal commença sous l’impulsion du Français Ferdinand de Lesseps grâce à une levée de fonds géante à la Bourse de Paris. Les maladies, paludisme, fièvre jaune ont eu raison des premiers travaux. On estime à 27 500 le nombre d’ouvriers qui périrent pendant cette construction. Le travail fut terminé, après l’échec de cette tentative, par les États-Unis sous la direction de G.W. Goethals et le canal ouvrit en 1914. Les Américains pensaient à un canal au Nicaragua, projet actuellement mis en œuvre par les… Chinois ! En 1903, Panama indépendant accorda aux USA un contrôle controversé de 99 ans pour construire et administrer le canal. En 1977, un accord rendit le canal au Panama à la fin de 1999.

panama canal ecluses

Les écluses sont spectaculaires, larges de 33,53m et comportent une longueur utilisable de 304,8m. La profondeur varie mais est de 12,55m minimum dans la partie sud des écluses Pedro Miguel. Les écluses vont par paires. Chaque chambre est remplie avec 101 000 m3 d’eau qui entre par un réseau de conduites sous chaque chambre. Les navires sont tractés par les « mulas » petites locomotives sur rails circulant sur les murs des écluses. Les bateaux ayant la plus grande taille admise dans le canal sont désignés par l’appellation « Panamax » mais un nombre croissant de navires dépassent cette taille et sont appelés « post-Panamax ». L’avenir passe par des travaux d’élargissement lancés en 2007. Ce seront deux nouveaux jeux d’écluses : une à l’est des écluses de Gatún en place, l’autre au sud-ouest des écluses de Miraflorès, chacune desservie par un canal d’approche.

panama canal les mules

Actuellement, si l’on vient du Pacifique, à partir des bouées qui marquent l’entrée du golfe de Panama, les navires parcourent 13,2 km jusqu’aux écluses de Miraflores en passant sous le pont des Amériques. Le système des écluses de Miraflores fait 1,7 km de long avec un dénivelé de 16,5m à mi-marée. Ensuite le navire entre dans le lac artificiel de Miraflores qui fait 1,7km et se trouve à 16,5m au-dessus du niveau de la mer. L’écluse de Pedro Miguel est la dernière partie de la montée sur 1,4 km avec un dénivelé de 9,5m. La coupe Gaillard fait 12,6km de long à une altitude de 26m et passe sous le pont du Centenaire. Le Rio Chagres, cours d’eau naturel est amélioré par un barrage sur le lac Gatún, il parcourt 8,5km vers l’ouest pour se jeter dans le lac Gatún. Le lac Gatún est un lac artificiel formé par le barrage Gatún, emprunté par les navires sur 24,2km. Les écluses de Gatun comportent 3 étapes sur 1,9km de longueur et ramènent les navires au niveau de la mer. Un canal de 3,2km mène côté Atlantique. Le Bahia Limon (la baie citron) est un immense port naturel qui procure un mouillage pour les navires en attente de transit et fait 8,7km jusqu’à la digue extérieure. Le transit total est de 76,9km.

panama canal pousseurs

Je ne possède pas de données récentes pour vous parler argent. Sachez cependant que les plus petits navires en fonction de leur longueur paient des taxes qui, en 2006, allaient de 500 $ (longueur inférieure à 15m) à 1500 $ (supérieure à 30m). Pour les porte-conteneurs, les droits dépendent du nombre d’EVP. Par exemple, au 1er mai 2007, 54 $ par conteneur, en sachant qu’un porte-conteneur Panamax peut en transporter jusqu’à 4 000. La taxe la plus élevée aurait été payée le 30 mai 2006 par le porte-conteneur Maersk Dellys pour 249 165 $ ; la moins élevée par l’aventurier américain Richard Halliburton parcourant le canal à la nage en 1928 pour 36 cents. La moyenne est de 54 000 $.

panama canal pont du centenaire

Un nouveau projet d’envergure est entamé. On apercevait du bateau les engins de chantier, les grues au travail. Deux nouveaux jeux d’écluses : une à l’est des écluses de Gatun en place, l’autre au sud-ouest des écluses de Miraflores, chacune desservie par un canal d’approche. Les nouvelles écluses comporteront des portes coulissantes, doublées par sécurité, et seront longues de 427m, larges de 55m et profondes de 18m, permettant le transit de navires larges de 49m, d’une longueur de 386m et d’un tirant d’eau de 15m, ce qui correspond à un porte-conteneurs de 12 000 EVP.

panama canal travaux agrandissement

Les Chinois sont au Nicaragua pour construire un canal encore plus gigantesque afin d’y faire passer des bateaux « Valemax » de 18 000 EVP et jusqu’à 400 000 tonnes. Le Nicaragua a lancé les travaux de son canal controversé avec l’ambition de concurrencer celui de Panama. Le pays persiste dans son choix, malgré les doutes sur ce projet mené par un groupe chinois et critiqué par la population pour son impact écologique. Ce chantier pharaonique, est estimé à 50 milliards de dollars (cinq fois le PIB du pays) est le projet le plus ambitieux d’Amérique latine. Longueur du canal : 278 km (trois fois plus que celui de Panama), profondeur : 30 m, largeur : entre 200 et 500 m, nombre d’écluses : 12, durée de la construction : 5 ans, nombre de travailleurs : 50 000. Les risques environnementaux : proximité du volcan Conception, le lac Cocibolca (8 264 km2) est la principale réserve d’eau douce d’Amérique centrale. Il y aurait une possible salinisation et détérioration de la qualité de l’eau, 80 000 personnes boivent l’eau du lac et c’est aussi l’habitat naturel de 40 espèces de poissons…

Hiata de Tahiti

Catégories : Mer et marins, Panama, Voyages | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Croisière au Guatemala et Costa Rica

En haute mer, est au menu de ce jour la préparation du poisson, le tango, le massage thaï, une conférence sur le canal de Panama, casino, dégustation de vin payante, séminaire sur la tanzanite (deuxième plus rare pierre précieuse au monde) et vente… Vente d’ambre. Au théâtre on retrouve le violoniste Sean Riley accompagné par le pianiste Brooks Aehron avec un excellent programme allant de la Méditation de Thaïs à La liste de Schindler en passant par Romance de Beethoven entre autres. Le soir le théâtre accueillera James Stephens III comique.

costa rica puntarenas

Puntarenas, Costa Rica 8h à quai, retour pour 19h45 et départ à 20h. La distance jusqu’au canal de Panama est de 470 milles nautiques. Nous avons retenu et payé une excursion « Aerial Tram Rainforest Adventure » qui nous permettait d’embrasser la canopée. Seule restriction, il ne fallait pas peser plus de 170 kilos… L’excursion est annulée pour une obscure raison, peut-être trop de personnes au-delà de 120 kg ? Tant pis, il faut se résoudre à aller dépenser quelques dollars dans les boutiques sises au bout de l’allée menant au bateau.

costa rica comme nous aurions aime

Puntarenas, contraction de Punta da Arena (pointe de sable). La péninsule est longue de 6 km et large de 200 à 600 m, reliée au continent par un isthme dans le golfe de Nicoya. Selon les archives, le site de Puntarenas fut utilisé comme port d’embarquement et de débarquement pour la première fois le 17 mai 1765 par Miguel Antonio de Unanué qui était alors propriétaire de l’exploitation agricole connue aujourd’hui sous le nom de « El Palmar ». Ce n’est qu’en 1797 qu’est construite la première douane donnant à ce port son caractère officiel. La Paseo de los Turistas longe la plage jusqu’à la Punta, c’est la promenade des touristes où l’on trouve des étals présentant de petits souvenirs : t-shirts avec animaux typiques du Costa-Rica, cigares, objets en bois…

guatemala tissage

Sur le bateau : soccer, basket, fitness, tester les vins italiens, tester le Jameson, tester le porto, casino, montres à vendre. Et ce soir, au théâtre, magie (peut-être découvrirons-nous comment faire disparaître la facture du bord ?) En haute mer et pendant la nuit nous vieillirons encore d’une heure ! Quel sera le programme ? Achats, pas chers disent-ils ! Voyez les réductions, 10% sur les parfums et cosmétiques, jusqu’à 60% sur les bijoux, jusqu’à 75% sur les montres, c’est même le capitaine du bateau qui donnera le top départ de ces « soldes ». Une énième conférence sur le Canal de Panama, on y arrive. Une présentation des futures croisières ; de la musique, encore les stars de l’Infinity au théâtre ce soir pour un show des années 70, des cours de danse et, pour le repas du soir mettez votre tenue de ville ou aller vous régaler des restes du midi au buffet. Il y aura aussi des sushi, du stir fry, des casses croûtes pour ceux qui refuseront de s’habiller, hou ! Et puis vous qui vous vautrez sur les chaises longues du pont 11, vous êtes priés de rentrer vos ventres et de ne pas empiéter sur la piste de jogging, na, c’est écrit dans le Celebrity today. Ceux qui monopolisent les chaises-longues et lits des ponts empruntent peu la piste de jogging, ou alors ils ont tellement grossi qu’ils débordent de leur canapé !

COSTA RICA

Puerto Quetzal, Guatemala, 7 h du matin, le bateau est à quai. Le Guatemala, ce sont des vestiges mayas, de petits villages indiens aux marchés colorés, des lacs, des villes coloniales préservées, la jungle impénétrable du Peten. Puerto Quetzal est le plus grand port guatémaltèque sur l’océan Pacifique. Antigua, érigée capitale par les Espagnols, déchue de son rang par les séismes du 18ème siècle (1773/1776) doit sa résurrection à la mise en valeur de son architecture coloniale de style baroque et Renaissance espagnole entièrement reconstruite. Elle se situe à environ 90 minutes de bus du port. Pour ceux qui ont choisi les sorties, tous à bord à 17h45, départ de l’Infinity à 18h. Direction le Costa Rica et Puntarenas dans 468 milles nautiques.

guatemala femme

Pour les autres, un petit tour en ville où un charmant défilé de Guatémaltèques en costumes régionaux nous occupe. Les couleurs vives des vêtements et nappes attirent le touriste. Sur le bateau concours de poker, fitness, musique disco, dégustation de vins. Au théâtre ce soir : iBroadway avec les « stars » de l’Infinity. Hum ! Star est peut-être un mot excessif…

Hiata de Tahiti

Catégories : Guatemala, Mer et marins, Voyages | Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Croisière au Mexique

Nous partons pour le Mexique, Cabo San Lucas à 748 milles nautiques. Et déjà, on nous invite à visiter les boutiques de luxe, le casino, à tester le porto, les liqueurs, en faisant chauffer la carte bleue… Oh ! Juste une signature sur le bon de commande avec présentation du sea-pass. Olé ! Wifi partout sur le bateau connectez-vous, c’est facile, vous créez un compte et vous passez bien entendu d’abord par la case départ « caisse » (59 $ pour 90 minutes, ou 109 $ pour 240 minutes, ou encore 429 $ pour 1680 minutes), ce n’est pas cher (vous ne paierez qu’en fin de croisière !) et ça peut rapporter gros.

Durant la nuit nous avons vieilli d’une heure. Ce premier jour en mer on propose du blabla sur les deux escales au Mexique, une présentation des émeraudes colombiennes, un cours de tango, du bingo, des bijoux en vente avec une réduc de 10 $, du fitness, etc. Et ce soir, pour aller casser la croûte au resto, grand tralala Formal (tenue de gala) !

cabo san lucas

A 11 heures, l’Infinity arrive à Cabo San Lucas, Mexique. Cette petite ville est située dans le sud de la péninsule de la Basse-Californie. Assez peu de sites touristiques dans cette agglomération de 56 000 habitants, des formations rocheuses, dont El Arco à Lands End constitue une particularité : une roche de granit dotée d’une voûte.

cabo san lucas arche

Baja (ancien nom de Cabo San Lucas) a été aperçue en 1537 par le pilote de Herman Cortes, Francisco de Ulloa, après la conquête de l’Empire Aztèque. Cette découverte ne valait que peu car sans or, ni argent, et un très faible potentiel agricole. Toujours la même bouffe ennuyeuse et fade aussi bien au buffet qu’au restaurant Treillis, dont le chef aurait été « gagneur du prix Emmy Bravo ». Bof ! Ce ne serait pas un truc qu’on trouve dans les pochettes-surprises ? Une attraction sur le pont : un sculpteur de fruits et légumes, très spectaculaire. Ce soir au théâtre, Gary Arbuthnot, flûtiste irlandais aussi à l’aise dans le répertoire classique, pop, jazz. Mais attention, attention ! Le Norovirus est à bord avec ses maux d’estomac, sa diarrhée, ses vomissements, si vous avez ces symptômes filez chez le médecin.

puerto vallarta statues

Nous avons encore avancé nos montres d’une heure et sommes en vue de Puerto Vallarta, toujours au Mexique. Ici on peut « magasiner ». La ville est un grand port et une destination touristique importante. Une ville de 165 800 habitants lieu de tournages de la Nuit de l’iguane (1964), le Magnifique (1973), Predator (1987), Vengeance (1990) et le Chihuahua (2008). Départ du bateau direction Puerto Quetzal au Guatemala, distant de 1042 milles nautiques.

puerto vallarta acrobatie

Un événement bien apprécié, le concert ce soir par le pianiste Brooks Aehron. Sinon, expo d’art, blackjack, vente de diamants, dégustation de Jameson (des frais s’appliquent). En mer, il faut s’occuper ! Alors au programme de ce jour on apprendra comment acheter une émeraude, découvrir l’Europe sur Celebrity, tournoyer au blackjack, nourriture et vins comment apprendre à les marier, il y a toujours des forfaits boissons à vendre, Kerastase pour les cheveux, lavez-vous souvent les mains, familiarisez-vous avec les lignes directives sur le bateau, fitness, et au théâtre Colleen Williamson. C’est quand même une rude journée, surtout quand on n’a rien à faire !

En mer, et ce soir tenue de gala obligatoire dans tous les restaurants. Pour ceux qui ne peuvent pas quitter leur pantalon ou leur jupe chiffonnés et leur tennis de marque…, direction l’Ocean View Cafe, le resto-self pas snob du tout. Mais il y a d’autres distractions durant la journée, comme par exemple un tournoi de machines à sous, l’histoire des œufs de Fabergé, comment préparer un steak (j’en tremble d’avance !), danser avec les officiers, préparer la traversée du Canal de Panama, basket. Après la guitare et voix de Charlie Butler, il y aura au théâtre Colleen Williamson (chanteuse) et Gary Arbuthnot (flutiste), ensuite du karaoké, et une dégustation (payante) du vin de porto à 22 heures… histoire de bien dormir ?

Hiata de Tahiti

Catégories : Mer et marins, Mexique, Voyages | Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Croisière tiroir-caisse

Hiata quitte Tahiti pour quelque temps. Péripéties…

Une envie de croisière pour la fin de l’année avec un grand nombre de jours en mer, ce serait bon pour la santé de V. Des heures à respirer l’air du large, quelques excursions mais pas trop, un départ de la côte pacifique des USA, cela devrait nous satisfaire. L’Internet nous fournit des exemples de croisières, trop courte, trop chère, pas assez de jours à passer dans les fauteuils du pont. Enfin un miracle, nous tombons d’accord sur une croisière qui pourrait convenir. Nous sommes trois, H.M. et V., femmes « célibataires », fin octobre. C’est bon pour toutes ? Bien. Renseignons-nous plus en détails maintenant.

Mais voilà qu’un invité surprise se propose de venir envahir la maison de M. pour assister à un championnat de pétanque. Oh ! Il ne pourrait pas se trouver un autre gîte ? L’individu, un citoyen français vivant chez les Kiwis ça insiste, ça grogne, ça menace… M. cède et nous devons reporter notre croisière. Le représentant du croisiériste est domicilié à Monaco (hum !) : les sociétés paient moins d’impôts au pays du Prince ? Ce sera San Diego-Miami avec passage du Canal de Panama.

bateau celebrity infinity

Monaco qui vit sous régime princier ne sait pas qu’à 18 000 km de la principauté il y a un décalage horaire de 12 heures. On nous appelle en pleine nuit pour demander quand nous paierons… mais nous ne sommes pas encore inscrites ! On nous vend la croisière, les hôtels, les avions, enfin tout, il faut se décider tout de suite car « il n’y en aura pas pour tout le monde », c’est Carrefour qui dit cela ! La croisière ? On en veut bien mais pour le reste nous ferons les réservations nous-mêmes. A l’autre bout c’est déjà nettement moins aimable ! S. est notre « Conseillère », si nous avons besoin de… et de… elle est « à notre disposition ». En février 2014, nous lui envoyons un mail pour avoir des précisions sur telle et telle chose. Nous sommes en janvier 2015 et toujours pas de réponse. Allo Monaco ? vous êtes là Monaco ? Ben non, ils ont dû déménager. Seulement après avoir payé la somme demandée, Monaco nous envoie, toujours par courriel confirmation de notre réservation de croisière San Diego-Miami sur l’Infinity avec obligation de payer le reste avant telle date. Comme dit le Hollandais « Eerst betalen, dan kijken » : casque d’abord, on verra ensuite…

 bateau celebrity infinity grand escalier

Nous nous mettons en quête d’avions pour aller de Tahiti aux USA (ce n’est pas tous les jours !) pour ensuite voir si un ami américain peut nous mener en voiture un week-end à San Diego. Nous y dégotons un petit hôtel sympa afin d’y demeurer quelques jours avant l’embarquement. Et pour le retour, un hôtel à Miami et un vol pour nous ramener chez J. où nous attendrons l’avion de retour pour le fenua. Cela ne se déroule pas trop mal. Le solde réglé, nous attendons les instructions pour envahir les États-Unis. Allo S. de Monaco, y-a quelqu’un ? Mince alors, ils ont rayé Monaco de la liste des pays à décoloniser comme au fenua ? J’apprends en lisant les news que la Princesse attend des jumeaux. Félicitations au jeune couple. Au moins des bébés qui auront de quoi se nourrir et vivre décemment. Mais toujours aucune nouvelle de S. Aurait-elle déménagé, serait-elle malade, aurait-elle quitté cette société pour une meilleure place ? Que de questions demeurées sans réponse ? Nous sommes en octobre 2014 maintenant…

bateau celebrity infinity pont 10 piscine et spa

Après avoir soldé la croisière, j’ose de nouveau écrire à S. pour recevoir dans les meilleurs délais les documents pour accéder au bateau. Je réceptionne par mail, 14 pages à imprimer ! Ouf, S. est vivante ! Première surprise, la croisière va de San Diego à… Port Lauderdale : ce n’est pas Miami ! Mes amies qui sont branchées Internet et consorts tentent de joindre S., par mail, par téléphone. Tenez-vous bien : une fois elle n’est pas arrivée, une fois elle est arrivée mais n’a pas encore branché son ordinateur, une autre fois elle est occupée par d’autres appels, on nous refile alors de faux numéros pour appeler le service clients, le service client enfin trouvé ne s’occupe absolument pas des problèmes clientèle. Alors le service clients il sert à quoi ? Une autre réponse est : Port Lauderdale pareil que Miami, c’est juste à côté. Toujours aussi faibles en géographie les Français ! Encore et toujours S. est aux abonnés absents. Voyez vous-mêmes la croisière payée allait bien de San Diego à Miami. Nous sommes donc trois pommes roulées dans la farine par S. de Monaco. L’erreur est humaine, il suffirait de l’admettre et de rembourser les frais inhérents à cette erreur et ne pas se défiler sous de piètres prétextes…

bateau celebrity infinity piano

Maintenant parlons du bateau. Construit dans les chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire en 2001. Rénové en 2011, presque neuf, quoi ! Nombre maximum de passagers : 1950/2450 (les 500 en plus on les met dans la cale, ils suivent en nageant ?) Équipage : 999 individus. Style de croisière : élégant (j’y reviendrai plus tard). Pavillon du navire : les Bahamas. Officiers de navigation : Grecs. Nationalités des membres de l’équipage : internationale. Nous y rencontrerons des Philippins, des Haïtiens, des Serbes, des Ukrainiens, des Mauriciens, et beaucoup d’autres Le bébé Infinity est long de 294 m et jauge 90 228 tonnes ; il peut naviguer à une vitesse de 26 nœuds.

Il se veut un navire de croisière au top pour la santé, pour la nourriture – pour tout ce qui peut prendre grand soin de votre carte bancaire. Une salle de spectacles de 900 places, un casino (par ici la monnaie), une discothèque, un ciné, des commerces de luxe (carte bancaire à jour SVP), des spas, deux piscines, des restaurants certains payants (CB indispensable), des ascenseurs en verre avec vue sur l’océan, un restaurant sur deux étages et bien d’autres gâteries – le luxe quoi ! Bientôt, en 2015, une « Suite class » est annoncée avec grand fracas. Ce sera comme sur le Titanic, les riches auront un majordome, un restaurant privé, un bar VIP, des boissons VIP, des domestiques pour VIP, des places réservées dans le théâtre, peut-être piscine et spa privés itou (et les canots de sauvetage ?). Le menu fretin serait donc séparé des VIP par des grilles (?) comme sur le Titanic et devrait se contenter d’un burger, d’une saucisse, ou d’un poisson qu’il aurait eu la chance de pêcher lui-même ? Il serait prié de prendre les escaliers et non les ascenseurs (c’est pour maigrir), etc. D’autres précisions et surprises seront peut-être dévoilées à l’embarquement.

C’était – sommairement – le décor planté. Nous allons entamer le voyage…

Hiata de Tahiti

Catégories : Mer et marins, Polynésie, Voyages | Étiquettes : , , , , , , , , , , ,